JETS FOR EVER
 

Convair B-36 "PEACEMAKER"

Mis à jour le 21 Août 2011

 

 

B-36D PEACEMAKER

 

Le B-36 "Peacemaker" fut conçu en 1941 pour pouvoir bombarder l'Allemagne nazie à partir des bases de l'USAAF au canada et aux Etats-Unis en cas de défaite de l'Angleterre. Il devait être capable d’assurer son autodéfense et pouvoir transporter 4356 kg de bombes à 8000 km à partir d'une piste de 1500 m. Le fait que les Allemands aient finalement perdu la bataille d'Angleterre conjugué à l'agression japonaise à Pearl-Harbour en décembre 1941 entraîna le report du programme, tous les efforts devant être consacrés à l'effort de guerre.

Le premier B-36 vole le 8 août 1946, propulsé par 6 moteurs en étoile Pratt et Whitney de 3500 ch. C'est alors le plus grand et le puissant avion jamais construit. Après plusieurs modifications techniques, dont le remplacement des 2 énormes roues du train principal par 4 plus petites, ce qui permettait une meilleure répartition du poids de l’avion et l’autorisait à utiliser des pistes normales, le "Peacemaker" entre en service en juin 1948. Le modèle "A", non armé, sert à entraîner les équipages du Strategic Air Command nouvellement formé, alors que les appareils de série possèdent, outre des postes avant et arrière pressurisés reliés par un tunnel ainsi qu'un radar de bombardement et un système de navigation, 16 canons de 20 mm dans 8 tourelles télécommandées situées dans le nez et la queue. A partir du modèle "D" (mars 1949), 4 réacteurs Allison J-47 de 2360 kgp placés en nacelle sous les ailes sur le modèle du B-47 "Stratojet" complétèrent les 6 turbos de 3800 ch, accroissant notablement la capacité d'emport du "Peacemaker".

 Bien que contesté au sein même des forces armées américaines, et notamment par la Navy qui lui reprochait son coût faramineux, le "Big Stick" fut le principal vecteur de dissuasion nucléaire du SAC tout au long des années 50. Le B-36 fut également utilisé comme banc d'essais pour de nombreux projets de l’USAF. On essaya notamment de doter un "Peacemaker" d’un moteur à énergie nucléaire, mais la dangerosité du concept mena à l’abandon du projet malgré la réussite des vols d’essai.

L’idée la plus aboutie consista à doter le B-36 d’un avion d’accompagnement, dans le cadre du projet "Fi-Con" (Fighter Conveyor). Le concept visait à amener un "Peacemaker" près d’une frontière hostile, de larguer ensuite un chasseur ou un appareil de reconnaissance, puis de le récupérer au moyen d’un crochet situé sur le nez de l’avion parasite. Entre 1944 et 1949, on avait déjà envisagé de loger le petit chasseur McDonnell XF-85 "Goblin" dans la soute avant du B-36 pour assurer sa protection. En 1953, l'idée est reprise et les modèle GB-36FS emportent un chasseur de reconnaissance GRF-84F "Thunderflash" jusqu'à l'abandon du projet, du fait de la banalisation du ravitaillement en vol.

Quelques-uns des derniers "Peacemaker" furent désarmés et utilisés comme avions de reconnaissance à long rayon d'action. Ces RB-36 emportaient 14 caméras, un équipage de 20 hommes et de grandes quantités de systèmes de contre-mesures électroniques et autres équipements de détection. Ces monstres de haute altitude sillonnèrent le globe pendant toute les années 50. Les B-36J sont les derniers des 383 "Peacemaker" fabriqués par Consolidated. La production s'achève le 14 août 1954, et le dernier appareil est retiré du service en février 1959 afin d'être préservé, au contraire de ses frères qui seront tous ferraillés à Davis-Monthan AFB, en Arizona. Consolidated essaya bien de sauver ses chaînes de montage en proposant son YB-60 en compétition contre le Boeing B-52 "Stratofortress", mais celui-ci s’est révélé supérieur dans tous les domaines.

 

B-36H

Type : Bombardier stratégique lourd à long rayon d'action ; Equipage de 15 hommes

Motorisation : 6 moteurs Pratt & Whitney en étoile R-4360-41 de 3500 ch + 4 réacteurs J47-GE-19 de 2359 kgp

Dimensions : Envergure : 70 m ; Longueur : 50 m ; Surface alaire : 443 m²

Poids à vide : 72 T ; Masse maximale au décollage : 162 T

Performances : Vitesse maxi : 706 km/h  à 9790 m ; Plafond pratique : 13777 m ; Rayon d'action : 12000 km avec 4,5 T de bombes

Armement : 12 canons de 20 mm + 39 T de bombes

 

B-36 "Peacemaker"

16 PHOTOGRAPHIES

 

B-36B PEACEMAKER

 

B-36B PEACEMAKER

 

B-36B PEACEMAKER (Juillet 1949)

 

B-36D PEACEMAKER

 

B-36D PEACEMAKER

 

B-36H PEACEMAKER

 

B-36D PEACEMAKER

 

B-36D PEACEMAKER

 

B-36 GRB-36F et YRF-84F Ficon

B-36 GRB-36F et YRF-84F Ficon

B-36 GRB-36F et YRF-84F Ficon

 

 

B-36 PEACEMAKER (Fi-con)

 

XF-85 GOBLIN

 

B-36N PEACEMAKER

 

B-36D à Davis-Monthan AFB

 

 

YB-60

 

 

Share

 

Le Webmaster, Stéphane SANTIAGO

Contact

Merci de prendre le temps de voter

pour ce site au Weborama

VOTEZ !