JETS FOR EVER
 

Boeing B-52 "STRATOFORTRESS"

Mis à jour le 23 novembre 2012

 

 

B-52G STRATOFORTRESS

 

Plus grand, plus lourd et plus puissant bombardier du monde en 1946, l'immense B-52 devait être un avion turbopropulsé à ailes droites, car il n'existait à cette époque aucun réacteur capable d'équiper un tel appareil. En septembre 1947, une commande de 2 avions de ce type est passée par l'USAAF, mais dès décembre et la mise au point du nouveau PW J-47, on décide l'adoption d'une aile en flèche à 35° et du remplacement des turbopropulseurs par 8 J-47 disposés dans 4 doubles nacelles.

Le premier avion de présérie YB-52 vole en avril 1952, et le B-52A décolle en août 1954. Il est dès lors surnommé par ses équipages "BUFF" (Bad Ugly Fat Fella). Le B-52B entre en service au SAC en juin 1955, comme bombardier nucléaire à long rayon d'action. A ce titre, il peut transporter des réservoirs largables de 3800 litres sous les ailes. Nouvelle innovation, son train de 4 fois 2 roues pivote lors des atterrissages par vent de travers, ce qui lui donne la possibilité d'atterrir "en crabe". Un B-52B largua la première bombe H américaine sur l'atoll de Bikini le 21 mai 1956. Le B-52C est semblable au "B", mais avec des capacités en carburant accrues. Le B-52D, fabriqué à 170 exemplaires, ne servira qu'au bombardement. Il peut emporter 84 bombes de 250 kg en soute, + 24 sur pylônes sous les ailes. Le B-52E (100 exemplaires livrés à partir de juillet 1957) possède des systèmes de navigation et de bombardement perfectionnés, alors que le B-52F (89 exemplaires livrés un an plus tard) a des moteurs plus puissants.

Le B-52G, qui vole en octobre 1958, est presque un nouvel appareil. Son poids est allégé de 5 T (la dérive est réduite de 2,5 m et ses alliages de construction sont plus légers), sa masse maximale au décollage est augmentée de 15 T et son rayon d'action sans ravitaillement en vol accru de 800 km. Les réservoirs de carburant prennent place dans une "aile mouillée" intégrale, et le mitrailleur de queue peut désormais télécommander ses 4 tourelles de 12,7 mm depuis le cockpit. Côté armement, le B-52G peut aussi, outre son chargement de bombes, transporter une paire de missiles "Hound Dog" sous les ailes, ce qui en fait un vecteur beaucoup plus flexible. 193 exemplaires seront livrés au SAC entre février 1959 et février 1961.

Le B-52H est la dernière version construite du "Stratofortress". Sur les 102 exemplaires livrés entre mai 1961 et octobre 1963), près de 90 sont encore en service de nos jours. Les 8 turboréacteurs PW TF-33 P-3 de 7701 kgp qui l'équipent sont plus économiques et plus puissants que les anciens J-57, et son armement est très diversifié (35 missiles AGM-86, ou 12 bombes A B-61 ou 45 bombes Mark 84 de 900 kg, ou 20 missiles d’attaque à courte distance Mach 3 AGM-69A (2x6 sous les ailes + 12 dans un lanceur rotatif dans la soute à bombes), ou 30 T de bombes dites conventionnelles, et les 4 mitrailleuse de queue sont remplacées par un canon Gatling à tubes multiples de 20 mm). Pendant la Guerre du Golfe, des B-52H basés en Louisiane ont établi les plus longs vols opérationnels de l'histoire.

Au total, 744 "Stratofortress" ont été construits, et ont accompli notamment 126000 missions pendant la guerre du Vietnam. Les exemplaires survivants seront sans nul doute encore opérationnels en 2010.

 

B-52H "STRATOFORTRESS"

Type : Bombardier stratégique lourd à long rayon d'action ; Equipage de 6 hommes

Motorisation : 8 réacteurs à double flux TF33-P-3 de 7718 kgp

Dimensions : Envergure : 56,42 m ; Longueur : 49 m ; Surface alaire : 371,60 m²

Poids à vide : 78,4 T ; Masse maximale au décollage : 221,4 T

Performances : Vitesse maxi : 958 km/h  à haute altitude ; Plafond pratique : 16750 m ; Rayon d'action : 16000 km

Armement : 22,7 T de bombes et missiles

 

B-52 "Stratofortress"

21 PHOTOGRAPHIES

 

B-52G STRATOFORTRESS (1974)

 

B-52D STRATOFORTRESS

 

B-52 STRATOFORTRESS et 2 missiles à tête thermonucléaire Hound Dog (1959)

 

B-52H STRATOFORTRESS (1995)

 

B-52H STRATOFORTRESS

 

B-52D STRATOFORTRESS

 

 

B-52G STRATOFORTRESS

 

B-52G STRATOFORTRESS

 

B-52G STRATOFORTRESS

 

 

B-52H STRATOFORTRESS (1995)

 

 

B-52H STRATOFORTRESS

 

B-52G STRATOFORTRESS

 

B-52 et X-15

 

B-52D STRATOFORTRESS

 

B-52D STRATOFORTRESS (Vu d'un B-36 PEACEMAKER)

 

 

B-52D STRATOFORTRESS Tommy's Tigator

 

NB-52B et X-24 (Novembre 1974)

 

NB-52A et X-15

 

NB-52A et X-15

 

 

B-52 (NASA)