JETS FOR EVER
 

SUD-OUEST SO-6020/25 "ESPADON"

Mis à jour le 25 novembre 2012

 

ESPADON

 

Le SO-6020 "Espadon" fut créé comme monoplace d’interception multi-missions. Il vola pour la première fois le 12 novembre 1948, équipé d’un turboréacteur "Nene" de 2270 kgp. Son aspect volumineux venait du fait que les réservoirs de carburant étaient stockés non pas dans les ailes, mais dans le fuselage.

La version 6025 était dotée de 2 canons de 30 mm et 4 mitrailleuses de 12,7 mm. A l’aide d’un propulseur d’appoint placé sous le fuselage, un moteur-fusée SEPR fonctionnant à la fluraline et à l’acide nitrique, il est le premier avion européen à atteindre Mach 1 en palier le 15 décembre 1953, piloté par André Turcat.

La version la plus évoluée devait recevoir des turboréacteurs en bouts d’ailes, une structure plus légère, des gouvernes commandées électriquement, un siège éjectable et 6 canons, et être commandée à 355 exemplaire par l’Armée de l’Air.

Le programme fut finalement abandonné, mais les exemplaires déjà construits volèrent jusqu’en 1958, effectuant des essais de moteurs ou d’équipements pour d’autres prototypes.

 

 

SO-6020 ESPADON

Type : Avion expérimental

Motorisation : 1 réacteur de 2250 kgp (6020 et 6025) + un moteur-fusée SEPR21

Dimensions : Envergure : 10,60 m ; Longueur : 15 m

Performances : Plafond pratique : 13000 m

 

ESPADON

5 PHOTOGRAPHIES

 

SO 6020 ESPADON

 

SO 6020 ESPADON

 

 

SO 6025 ESPADON