JETS FOR EVER
 

General Dynamics F-111 "AARDVARK"

                                      EF-111 "RAVEN"

Mis à jour le 25 novembre 2012

 

 

F-111A AARVARK

 

EF-111A RAVEN

 

Le F-111 "Aardvark" est certainement l'avion le plus controversé des années 60. Conçu comme appareil de pénétration à basse altitude et muni d’ailes à géométrie variable, le prototype effectue son premier vol le 21 décembre 1964, et réalise sa première transformation en vol le 9 janvier 1965. L'avion devait au départ servir à la fois dans l'USAF et dans l'US Navy. Grumman est chargé de la version navale du F-111B, mais tous les déboires rencontrés en cours de mise au point conduisent à l'abandon pur et simple du projet. Mais Grumman se servira de cette expérience pour la réalisation de son chasseur F-14 "Tomcat" au début des années 70. General Dynamics rencontre moins de problèmes, mais le F-111A s'avère d'abord assez décevant. Il est trop lourd, et ses déficiences sont nombreuses tant au plan de l'aérodynamique et de la propulsion que des structures et des systèmes.

158 F-111A sont tout de même fabriqués, et 6 exemplaires sont envoyés à titre expérimental au Vietnam en octobre 1967. 3 "Aardvark" sont perdus en un mois pour des raisons inconnues, et le F-111A est retiré du front au bout de 50 missions. Finalement, les 3 avions accidentés révèlent un défaut de soudure au niveau de l'empennage. Des modifications sont immédiatement ordonnées, et les versions suivantes "D" (96 exemplaires) et "E" (94 avions) seront dotées de nouveaux moteurs plus puissants et d'une électronique plus puissante. L'"Aardvark" est renvoyé au Vietnam en 1971, et se comportera très bien, faisant montre notamment d'une excellente capacité de pénétration à basse altitude et de bombardement tous-temps pendant l’opération Linebacker. Premiers d’une nouvelle génération d’appareils équipés du dispositif TFR permettant de voler à très basse altitude en suivant au plus près le relief du sol, les F-111 "D" et "E"  emportaient 5 fois la charge offensive d’un F 4 "Phantom II" et ont assuré au Vietnam lors de leur second déploiement 4000 missions de combat, ne perdant que 6 appareils.

Une version "F" est construite, dotée d'une électronique moins chère et de nouveaux turboréacteurs de 11385 kgp, ainsi que la version de bombardement stratégique FB-111A plus lourde, capable d'emporter 6 missiles air-sol AGM-69A "SRAM" et possédant une envergure plus grande. Ce furent des "Aardvark" qui opérèrent l'audacieux raid de représailles sur la Lybie en 1982.

Au total, 562 "Aardvark" ont été construits jusqu'en 1976, dont quelques exemplaires ont été modifiés par Grumman en EF-111A "Raven" par l'adjonction de fortes capacités électroniques. Conçus pour demeurer en service jusqu’en 2010, les F-111 sont restés opérationnels jusqu’au milieu des années 90, participant de justesse à l'opération "Tempête du Désert" en 1991.

 

F-111 AARDVARK

Type : Avion à géométrie variable de pénétration à basse altitude à long rayon d'action biplace

Motorisation : 2 réacteurs à double flux TF30-P-111 de 11385 kgp avec postcombustion

Dimensions : Envergure : 19,20 m ; Longueur : 22,40 m ; Surface alaire : 48,77 m²

Poids à vide : 21,7 T ; Masse maximale au décollage : 45,4 T

Performances : Vitesse maxi : Mach 2,5 en altitude ; Mach 1,2 au niveau de la mer ; Plafond pratique : 17650 m ; Rayon d'action : 4700 km

Armement : 1 canon rotatif de 22 mm et jusqu'à 11340 kg de capacité d'emport d'armes et de carburant

 

F-111 "Aardvark"

19 PHOTOGRAPHIES

 

F-111A  AARDVARK (Prototypes)

 

F-111A  AARDVARK

 

F-111A  AARDVARK

 

F-111A  AARDVARK

 

F-111A AARDVARK

 

F-111D AARDVARK (Red Flag - 1981)

 

F-111A  AARDVARK (4° Prototype)

 

 

F-111D AARDVARK (1991)

 

FB-111A (Décembre 1974)

 

F-111F (1993)

 

FB-111A

 

F-111B

 

F-111B

 

F-111C AARDVARK (Australie - 1992)

 

F-111C AARDVARK (Australie)

 

F-111C AARDVARK (Australie)

 

F-111C AARDVARK (Australie - 1975)

 

EF-111 RAVEN (1977)

 

EF-111 RAVEN

 

 

Share

 

Le Webmaster, Stéphane SANTIAGO

Contact

Merci de prendre le temps de voter

pour ce site au Weborama

VOTEZ !