JETS FOR EVER
 

Northrop

F-5 "FREEDOM FIGHTER"

Mis à jour le 26 novembre 2012

 

 

F-5E TIGER

 

En 1955, l'ingénieur de Northrop Wally Gasish conçoit un chasseur léger, avec 2 réacteurs suspendus dans des nacelles placées sous une aile droite très petite. Il s'agit d'un des nombreux projets nés pendant la Guerre de Corée, au cours de laquelle les pilotes voulaient des chasseurs plus légers, plus simples, et dotés de meilleures performances. Le concept est amélioré par Northrop : les moteurs sont placés dans le fuselage et la taille est augmentée. En juin 1956, l'US Air Force commande le T-38 "Talon", qui vole pour la première fois le 10 avril 1959. 1200 T-38 supersoniques vont être livrés jusqu'au début des années 70, exclusivement à la NASA et à l'USAF.

Alors que le "Talon" est sur chaîne de fabrication, Northrop décide de construire, sans commande préalable, un chasseur de démonstration. Le prototype dénommé N-156F vole le 30 juillet 1959. Ce petit chasseur très simplifié est motorisé par 2 réacteurs General Electric J85 de 1850 kgp avec postcombustion, emporte environ 1835 litres de carburant, 2 canons, un vieux viseur type F-86 et des râteliers pour 2 petits missiles "Sidewinder". Le F-5 "Freedom Fighter" ne se serait probablement jamais vendu si le Ministère de la Défense américain n'avait décidé, en octobre 1962, d'en acheter de grandes quantités pour les donner ou les vendre, à des conditions très avantageuses, à des pays luttant contre l'expansionnisme communiste.

Plus de 1000 appareils sont bientôt livrés à 16 armées de l'Air dans le monde, dont l'Iran, Taïwan, la Grèce, la Turquie, la Corée du Sud, les Philippines, l'Ethiopie, le Maroc, la Norvège, la Thaïlande, la Lybie et le Sud-Vietnam. Les Pays-Bas construisent le NF-5A et B en association avec le programme canadien CF-5A et D. L'Espagne construit des C-9 (F-5A) et CE-9 (F-5B). Beaucoup de pays reçoivent également des versions de reconnaissance RF-5A, munies d'une caméra de nez.

En novembre 1970, le F-5E "Tiger II" sort vainqueur d'une compétition organisée entre les industriels américains pour un chasseur international (International Fighter Aircraft). Propulsé par 2 puissants J85 de 2268 kgp, il possède un équipement pour atterrir et décoller de pistes courtes, 3175 kg de charge offensive, et son fuselage est allongé pour y loger davantage de carburant. Après son premier vol le 11 août 1972, 1300 exemplaires vont être livrés à travers le monde. Une version biplace (F-5F) vole en septembre 1974, et est commandée aussi à de nombreux exemplaires.

Le "Tiger II" a été commandé aux Etats-Unis pour jouer le rôle des MiG-21 dans le cadre des programmes d'entraînement des pilotes.

Le F-5 "Freedom Fighter", s'il reste encore en service dans de nombreuses armées de l'air, a été retiré du service de l'USAF en septembre 1979.

 

 

F-5E TIGER II

Type : Chasseur-bombardier monoplace

Motorisation : 2 réacteurs J85-GE-21 de 2268 kgp avec postcombustion

Dimensions : Envergure : 8,13 m ; Longueur : 14,68 m ; Surface alaire : 17,30 m²

Poids à vide : 4392 kg ; Masse maximale au décollage : 11195 kg

Performances : Vitesse maxi : 1730 km/h (Mach 1,63) à 11000 m ; Plafond pratique : 15790 m ; Rayon d'action : 315 km avec pleine charge d'armement

Armement : 2 canons de 20 mm + 2 missiles AA de courte portée + 3175 kg de charge utile

 

F-5 "Freedom Fighter"

23 PHOTOGRAPHIES

 

YF-5A FREEDOM FIGHTER

 

F-5E TIGER II

 

F-5E TIGER II

 

F-5E FREEDOM FIGHTER

 

F-5E FREEDOM FIGHTER

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (1976)

 

F-5E FREEDOM FIGHTER

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (Agresseurs - 1991)

 

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (Agresseurs)

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (Agresseurs)

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (Agresseurs)

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (Agresseurs)

 

F-5F TIGER II

 

F-5 (Nord-Vietnam)

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (Jordanie)

 

F-5B FREEDOM FIGHTER (Turquie)

 

F-5B FREEDOM FIGHTER (Turkish Stars)

 

RF-5E TIGER II (Singapour)

 

F-5B FREEDOM FIGHTER (Corée du Sud)

 

F-5E FREEDOM FIGHTER (Malaisie)

 

F-5E TIGER II (Suisse)