JETS FOR EVER
 

Republic F-84E/G "THUNDERJET"

                  F-84F "THUNDERSTREAK"

                  RF-84F "THUNDERFLASH"

Mis à jour le 29 novembre 2012

 

F-84E THUNDERJET

 

F-84F THUNDERSTREAK

 

RF-84F THUNDERFLASH (38° TRS - Phalsbourg AB - 1958)

 

Après l'étude de dérivés du P-47 "Thunderbolt" munis d'un turboréacteur axial, le P-84 "Thunderjet" est mis au point en novembre 1944 avec une conception entièrement nouvelle. Il a un fuselage mince, des entrées d'air de nez se terminant en conduits débouchant de chaque côté du train avant et du cockpit, ainsi que des ailes à 12 %. Censé pouvoir approcher les 1000 km/h, le XP-84 vole le 28 février 1946 à Muroc AFB, propulsé par un Allison J35-15 (TG-180) de 1701 kgp. Les 13 appareils de présérie YP-84A seront également dotés de cette motorisation, alors que les versions suivantes "B" et "C" bénéficieront d'un léger surcroît de puissance.

Le  F-84B est armé de 6 mitrailleuses M-3 à tir rapide de 12,7 mm, est équipé d'un siège éjectable et de bidons de 865 l de carburant en bouts d’ailes. Il peut aussi transporter une légère charge extérieure. Il vole en mai 1947, et entre en service en novembre de la même année. Il sera fabriqué à 226 exemplaires.

La version "D" bénéficie d'améliorations. C'est le premier chasseur de l’USAF équipé pour le ravitaillement en vol avec perche rigide, ce qui constitue à l’époque une première mondiale. Grâce à cette capacité, il est déployé en Corée. Le revêtement alaire des 154 F-84D construits est plus épais, ce qui leur permet d'emporter une lourde charge. Mais, incapables de tenir tête aux MiG-15 en combat aérien tournoyant (à cause de problèmes récurrents de poussée), ils sont bientôt reconvertis en chasseurs-bombardiers, rôle dans lequel ils excelleront grâce à leur vitesse et à leur capacité d'emport (2041 kg de charges externes).

 Le F-84E, qui possède un fuselage allongé et des ailes renforcées, est opérationnel en juillet 1949. Conçu comme chasseur-bombardier, il est fabriqué à 843 exemplaires et remplace les P-47D au sein de l'USAF en Europe à partir de septembre 1950.

Le F-84G fut la version la plus produite du "Thunderjet". 3025 exemplaires ont été construits. 1936 F-84G ont été livrés aux pays de l'OTAN en vertu du MDAP (+ 100 modèles "E"), 300 à d'autres pays (Iran, Taïwan, Thaïlande et Yougoslavie) et 789 à l'USAF. Il est ainsi devenu le chasseur-bombardier standard des forces de l'OTAN, et le premier appareil de ce type à pouvoir emporter une charge nucléaire tactique.

Si le décollage des "Thunderjet" est très lent à pleine charge et souvent aléatoire par temps chaud, les 4457 F-84 à ailes droites construits accomplissent une tâche considérable en Corée, et fournissent à l'Europe de l'Ouest la puissance dont elle manque dans les années 50.

Avion d'attaque au sol à capacité nucléaire, le F-84F "Thunderstreak" est le successeur à voilure en flèche du "Thunderjet". Il effectue son premier vol le 3 juin 1950, propulsé par un Wright J65-3 (version américaine du "Sapphire" anglais) de 3275 kgp. Mais si le F-84 F faisait mieux que le "G" sur le plan du rayon d'action, des performances, de la charge transportée et de l'efficacité dans sa mission d'attaque au sol, il n'offrait aucune amélioration en combat aérien face à des Sabre, Hunter ou Mystère IV. Il était tout aussi sous-motorisé que son prédécesseur, le surcroît de puissance de son nouveau réacteur compensant à peine l'augmentation de son poids. Pour les décollages par temps chaud, des fusées d'appoint à poudre étaient fixées sous l’arrière du fuselage. Malgré ses défauts, le "Thunderstreak" sera construit à 2713 exemplaires, et plus de 1100 seront livrés aux alliés européens des USA. Il sera le premier Jet de la nouvelle Luftwaffe reconstituée (250 ex) et serviront dans 7 autres pays de l'OTAN (dont la France). L'USAF retirera ses F-84F en mars 1954, mais la Grèce et la Turquie conserveront les leurs jusqu'en 1976.

La version la plus probablement réussie est le RF-84F "Thunderflash". Cet avion de reconnaissance, fabriqué à 715 exemplaires jusqu'en mars 1958, a remplacé au sein de l'USAF les RF-80 à la mi-1955. Equipé de 6 caméras en position frontale, verticale et latérale, il pouvait voler à Mach 0,92 à 35000 pieds, et son plafond opérationnel était de 40000 pieds. Il est resté en service dans la Garde Nationale jusqu'en 1972. 386 exemplaires ont été livrés aux pays de l'OTAN, et la Grèce a retiré ses derniers "Thunderflash" en 1991.

Republic tentera de moderniser son F-84 avec le XF-91 "Thunderceptor". Mais ce projet ne sera jamais suivi de commandes.

 

 

RF-84F THUNDERFLASH

Type : Chasseur-bombardier monoplace -Reconnaissance (F-84E/G)

Motorisation : 1 réacteur J35-A-15 de 1814 kgp

Dimensions : Envergure : 11,10 m ; Longueur : 11,41 m ; Surface alaire : 24,15 m²

Poids à vide : 4326 kg ; Masse maximale au décollage : 8931 kg

Performances : Vitesse maxi : 945 km/h à 1219 m ; Plafond pratique : 12421 m ; Rayon d'action : 2063 km

Armement : 6 mitrailleuses de 12,7 mm et 32 roquettes de 127 mm

 

F-84 "Thunderjet"

30 PHOTOGRAPHIES

 

F-84 Thunderjet (XP-84 - Muroc - 1947)

 

P-84 THUNDERJET

 

 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 
 
 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 
 
 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 
 
 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 

 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 

 

F-84G THUNDERJET (Corée)

 

 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 
 
 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 
 
 

F-84E THUNDERJET (Corée)

 

F-84F THUNDERSTREAK

 

RF-84F THUNDERFLASH

 
 
 

RF-84F THUBDERFLASH (Cible Nevada)

 

F-84G THUNDERJET (Thunderbirds)

 

 

F-84F THUNDERSTREAK (Thunderbirds)

 
 
 

F-84F THUNDERSTREAK (Thunderbirds)

 
 
 

F-84G THUNDERJET (Belgique)

 

F-84G THUNDERJET (Belgique)

 

F-84F THUNDERSTREAK (Belgique)

 

RF-84F THUNDERFLASH (Belgique)

 

 

F-84F THUNDERSTREAK 1 (Allemagne)

 

 

F-84F THUNDERSTReak (Pays-Bas)

 

 

F-84F THUNDERSTREAK (Pays-Bas -1973)

 

 

RF-84F THUNDERFLASH (Danemark - Mai 1970)

 

 

RF-84F THUNDERFLASH (Grèce)

 

 

F-84G (Yougoslavie)

 

 

RF-84F THUNDERFLASH (Italie)

 

 

F-84F THUNDERSTREAK (Italie - Diavoli Rossi)

 

 

F-84F THUNDERSTREAK (Italie - Getti Fonati)

 

Share

 

Le Webmaster, Stéphane SANTIAGO

Contact

Merci de prendre le temps de voter

pour ce site au Weborama

VOTEZ !