JETS FOR EVER
 

Hispano Aviacion

 HA-200 "SAETA"

HA-220 "SUPER SAETA"

Mis à jour le 2 décembre 2012

 

Hispano HA-220 "SUPER SAETA"

 
 
 

L'Espagne sort de la Guerre Civile avec un impressionnant parc d'avions de nombreuses provenances (Allemagne, Italie et URSS). Embrayant sur le mouvement du progrès technologique développé pendant la deuxième Guerre Mondiale, elle en arrive tout naturellement à créer et mettre en service un jet de conception nationale.

l'Hispano Aviacion HA-200 "Saeta" est le second modèle espagnol réalisé avec la participation de l'ingénieur allemand Willy Messerschmitt, après le HA-100 "Triana". Il est le premier avion ibérique à cabine pressurisée, et le premier à être exporté.

Le premier prototype du HA-200R-1 vole le 12 août 1955 à Séville aux mains du pilote d'essais Fernando de Juan Valiente. Début 1956, il effectue une tournée de démonstration qui passe par la France, la Suisse, le Luxembourg, l'Autriche et l'Allemagne. Le deuxième prototype vole le 11 janvier 1957 et est présenté au Salon du Bourget, au cours duquel il fait bonne impression.

Avant la fin de 1957, l'Ejercito del Aire passe une commande de 10 appareils de présérie, donc 5 vont être envoyés à l'usine d'Helwan en Egypte, une fois que ce pays aura acheté la licence de fabrication du "Saeta" HA-200B, sous le nom d'Al-Kashira.

30 HA-200A sont commandés en 1959 (livrés en 1962-63), puis 55 HA-200D en 1963 (livrés en 1965-67), et équipent 2 écoles de pilotage et 3 escadrilles de combat.

Le 15 mars 1965, le premier HA-200B est prélevé de la chaîne d'assemblage pour être transformé en prototype d'une nouvelle version (HA-200E). L'avion est présenté au 26° Salon de Paris, où il effectue une présentation éblouissante. Malheureusement, l'Ejercito del Aire ne manifeste aucun intérêt pour l'appareil. Mais en 1967, Hispano, qui connaît de graves difficultés financières, reçoit une commande pour 25 HA-220 "Super Saeta". Mis au point à partir du prototype du HA-200E, le "Super Saeta" est un monoplace d'attaque. Le siège arrière est remplacé par un réservoir de carburant auto-obturant, le siège du pilote est blindé, l'équipement de radio-navigation est améliorée, 2 mitrailleuses Browning M-2 de 12,T mm sont placés dans un conteneur sous le fuselage et 4 points d'emport sont aménagés sous les ailes pour des paniers de roquettes et/ou de bombes, dont certaines au napalm. Les premiers exemplaires sont livrés à partir de septembre 1971.

Pendant la décolonisation du Sahara Espagnol en 1975, quelques HA-200D participent aux opérations au sein du 462° Escuadron.

En 1976, les "Super Saeta" sont envoyés à la base aérienne de Moron en remplacement des F-5 "Freedom Fighters" pour y former le 214° Escuadron "Tigres". Les derniers "Saeta" en service les rejoignent un peu plus tard, en provenance de l'Academia Generale del Aire de San Javier. Les 72 appareils encore en service totalisent en 1981 18166 heures de vol en missions tactiques, ainsi que 330 sorties photo. Les HA-200A/B sont réformés le 15 novembre 1980, et les derniers "Super Saeta" le sont le 31 décembre 1981, après la dissolution du 214° Escuadron le 1er décembre.

 

 

Hispano HA-220 "SUPER SAETA"

Type : Chasseur, avion d'écolage et appareil d'appui tactique biplace (HA-200E) ou monoplace (HA-220)

Motorisation : 2 réacteurs Marboré VI de 480 kgp

Dimensions : Envergure : 10,95 m ; Longueur : 8,96 m ; Surface alaire : 17,4 m²

Masse totale : 3700 kg

Performances : Vitesse maxi : 690 km/h ; Plafond pratique : 12000 m ; Autonomie : 3400 km

Armement : 2 mitrailleuses Browning de 12,7 mm + 4 pylônes pour lance-roquettes + lanceurs HASA O6.70 avec 6 paniers de roquettes FFAR de 70 mm

 

8 PHOTOGRAPHIES

 

HA-220

 

 

HA-220 SS (214 Escuadron - Moron)

 

 

HA-220 SS (214 Escuadron - Moron)

 

 

HA-220 (1980)

 

 

HA-220 SS (214 Escuadron - Moron)

 

 

HA-220 SS (214 Escuadron - Moron)