JETS FOR EVER
 

Hawker Siddeley "HARRIER"

Lockheed Martin AV-8 "HARRIER"

Mis à jour le 15 Août 2011

 

Hawker HARRIER GR Mk 7

 

Lockheed-Martin AV-8A "HARRIER"

 

Pendant les années 50, les ingénieurs s'avisent que le rapport poids/poussée du turboréacteur permet la mise au point d'une nouvelle catégorie de Jets rapides de formule "VTOL" (ADAV : Atterrissage et Décollage Vertical). De nombreux prototypes et appareils non conventionnels voient le jour à cette époque, des 2 côtés de l'Atlantique, mais un seul donnera naissance à un avion de combat valable. Le P-1127 est conçu par l'équipe de l'ingénieur Sidney Camm en 1957/1959. Il est équipé d'un seul turboréacteur dont les gaz sont évacués par des orifices pouvant, au moyen de chaînes actionnées par un seul moteur pneumatique, pivoter vers le bas pour le décollage vertical ou vers l'arrière pour la propulsion à l'horizontale. Le P-1127 décolle à la fin de 1960, et réussit son premier vol stationnaire en mars 1961. Il donne naissance au "Kestrel", qui effectue son premier vol classique le 13 février 1964 et effectue dans sa version "Harrier" ses premiers essais de décollage vertical le 31 août 1966, ses 4 tuyères pivotant de plus de 90°. Le "Kestrel" équipe dès 1965 une escadrille d'évaluation anglo/américano/allemande, et est ensuite encore amélioré pour aboutir au "Harrier GR-1".

Destiné à l'appui rapproché, le "Harrier" est motorisé par un Pegasus 101 de 8626 kgp à poussée vectorielle et est capable de transporter à la fois du carburant et des charges au départ de tout site aménagé sommairement. Plus que tout autre, le "Harrier" permet de déployer l'aviation de combat sur n'importe quel terrain. La RAF reçoit ses premiers "GR-1" à partir d'octobre 1969, et le Sqn 1 est opérationnel le 1er janvier 1970. L'US Marine Corps décide de commander des "Harrier" (112 monoplaces + 8 biplaces d'entraînement), qui recevront la dénomination "AV-8A" et seront équipés, comme les "VTOL" anglais, de Pegasus 103 de 9752 kgp. Le "Harrier" se révèle depuis 1971 être un avion de combat très efficace, du fait de sa capacité à opérer à partir de sites improvisés et de sa maintenance réduite. Hawker, McDonnell/Douglas, Rolls-Royce et Pratt & Whitney étudient de nouvelles versions avec des ailes au profil très neuf et une motorisation poussée. On arrive ainsi au "GR-7", qui servira de base au "AV-8B".

La "Royal Navy" a commandé aussi des "Harrier" en 1975 pour équiper ses 3 croiseurs à pont transversal. Les "Sea Harrier" seront déclinés en versions de chasse, de lutte anti-sous-marine et d'attaque au sol. Ils s'illustreront en 1978 pendant la guerre des Malouines en abattant nombre d'avions argentins.

Les "Harrier" (AV-8) équipent aussi l'Espagne.

 

HARRIER GR.Mk 3

Type : Avion de soutien aérien rapproché et d'attaque au sol monoplace

Motorisation : 1 réacteur à double flux Rolls-Royce Pegasus 11 Mk 105 de 9775 kgp

Dimensions : Envergure : 9,25 m ; Longueur : 14,53 m ; Surface alaire : 21,37 m²

Poids à vide : 7000 kg ; Masse maximale au décollage : 14500 kg

Performances : Vitesse maxi : Mach 0,98 ; Plafond pratique : 15200 m ; Rayon d'action : 1111 km avec 2 bombes de 450 kg, 3 BL 755 et 2 réservoirs largables

Armement : 2 canons de 25 mm en pods et jusqu'à 4900 kg de bombes et réservoirs en emport externe sous les ailes

 

"Harrier"

25 PHOTOGRAPHIES

 

P1127 KESTREL

 

 

HS HARRIER

 

HS HARRIER

 

HARRIER GR.Mk 7

 

HARRIER Gr I (1974)

 

HARRIER Gr7

 

HARRIER FA2 (HMS Illustrious - 1995)

 

HAWKER HARRIER GR7

 

HAWKER HARRIER GR7

 

SEA HARRIER (Guerre des Malouines - 1982)

 

HARRIER FA2 (HMS Illustrious - 1995)

 

AV-8B HARRIER

 

AV-8B HARRIER

 

HARRIER FA2 (HMS Illustrious - 1995)

 

AV-8B HARRIER (1996)

 

AV-8A HARRIER (1977)

 

AV-8 HARRIER

 

AV-8 HARRIER

 

TAV-8B HARRIER (VMAT 203 - Janvier 1988)

 

AV-8B HARRIER

 

AV-8B HARRIER (1994)

 

AV-8B HARRIER (Avril 1982)

 

AV-8B HARRIER