JETS FOR EVER
 

Saab J-35 "DRAKEN"

Mis à jour le 2 décembre 2012

 

SAAB J-35F DRAKEN

 

 

En avance lui aussi, comme l'ont été les Saab J-29 et J-32 en leur temps, sur ses contemporains d'Europe Occidentale, le Saab Type 35 est conçu entre 1949 et 1951 pour être un chasseur supersonique tous-temps capable d'utiliser de petits terrains d'aviation. L'équipe d'ingénieurs d'Erik Bratt choisit la forme originale du "double delta" après avoir étudié différentes possibilités de loger le carburant et l'équipement. Ces éléments sont ainsi disposés les uns derrière les autres, donnant à l'avion une forme très allongée et une surface frontale très étroite. Le premier vol du "Draken" (Dragon en suédois) a lieu le 25 octobre 1955 et l'avion passe le mur du son en vitesse ascensionnelle sans postcombustion en janvier 1956.

A sa livraison en escadrille en mars 1960, les pilotes de l'Escadre d'Assaut F13 trouvent le J-35A (Adam) facile à manier, sensible au tangage mais d'une extrême robustesse. Ce modèle initial du "Draken" était doté d'un radar d'interception conçu en France. A partir du 63ème appareil, les J-35A reçurent une postcombustion améliorée. Les "Adam" servirent principalement à l'entraînement au sein de la Upplands Flygflottilj F16 basée à Uppsala. La version d'entraînement Sk-35C (25 exemplaires construits) sera extrapolée du "Adam" en 1959.

Le J-35B (Bertil), plus complexe, est équipé d'un contrôle de tir intégré au système de défense aérien suédois Stril 60. Le J-35D (David) est le premier avion suédois à atteindre Mach 2, bien que son poids soit plus élevé en raison de l'augmentation de sa réserve de carburant, passée de 1866 à 2574 litres. Le S-35E (Erik) de reconnaissance transporte des caméras françaises Omera, remplacées en 1973 par des nacelles britanniques Vinten pour le vol de nuit à basse altitude. Il a une autonomie de 3000 km. Le J-35F (Filip) est un intercepteur automatique muni d'un radar Ericsson (dérivé du Hughes) de type "Puppse-Doppler".

En 1985, 70 appareils sont modifiés au standard J-35J, capable d'emporter 6 missiles Air-Air. Sa vitesse reste au-dessus de Mach 2, grâce à son turboréacteur Avon fabriqué sous licence en Suède et d'une poussée supérieure à 8500 kgp, et ce en dépit de 2 réservoirs de carburant supplémentaires.

La production est arrêtée en 1975 à 606 exemplaires fabriqués en 8 versions différentes, dont 40 F-35, RF-35 TF-35 multi-rôles pour le Danemark, et 12 XS pour la Finlande. L'Autriche achètera également des "Draken".

 

J-35 DRAKEN

Type : Intercepteur monoplace - Attaque au sol - Reconnaissance

Motorisation : 1 réacteur Rolls-Royce Avon RM6C de 7830 kgp avec postcombustion

Dimensions : Envergure : 9,40 m ; Longueur : 15,40 m ; Surface alaire : 50 m²

Poids à vide : 8800 kg ; Masse maximale au décollage : 16000 kg

Performances : Vitesse maxi : 2150 km/h (Mach 2,02) à 11000 m ; Plafond pratique : 18300 m ; Rayon d'action : 1149 km avec 1 T de charge utile

Armement : 2 canons de 30 mm + 4082 kg de bombes

 

J-35 "Draken"

16 PHOTOGRAPHIES

 

SAAB J-35F DRAKEN

 

SAAB J-35 DRAKEN

 

SAAB J-35J DRAKEN

 

SAAB J-35J DRAKEN

 

SAAB J-35J DRAKEN

 

SAAB J-35 DRAKEN

 

 

SAAB J-35 DRAKEN

 

 

SAAB J-35 DRAKEN (Autriche)

 

SAAB J-35 DRAKEN (Danemark - 1973)

 

SAAB J-35 DRAKEN (Danemark - 1973)

 

SAAB J-35S DRAKEN (Finlande)

 

SAAB J-35S DRAKEN (Finlande)

 

SAAB J-35CS DRAKEN (Finlande)

 

SAAB J-35S DRAKEN (Finlande)