JETS FOR EVER
 

Sepecat "JAGUAR"

Mis à jour le 2 décembre 2012

 

 

JAGUAR A (EC 7)

 

JAGUAR GR1 (1994)

 

La réalisation du "Jaguar" résulte de la mise en commun d'études menées séparément par la France et le Royaume-Uni au début des années 60 pour un avion d'entraînement possédant des capacités secondaires d'attaque. En mai 1965, les 2 pays décident de mettre en commun leurs recherches et créent SEPECAT, une firme rassemblant Dassault/Bréguet et BAC.

Au fil des mois, et notamment à la suite des nombreuses modifications demandées par les Britanniques, l'avion passa du simple appareil d'entraînement à une véritable machine de combat destinée en priorité à l'appui tactique des troupes terrestres. Toutefois, la réalisation de biplaces fut maintenue, afin d'assurer la transformation des pilotes.

Le premier prototype du "Jaguar" (biplace E-01) vole le 8 septembre 1968, la version monoplace française (A-03) le faisant en mars 1969 et la britannique (S-06) en novembre 1969.

Conçu dès l'origine comme avion d'attaque, le "Jaguar" est de construction entièrement métallique à aile haute, et se comporte comme une plate-forme de tir stable et très agile. Sa voilure ne comporte pas d'ailerons, mais des spoilers placés devant les volets. Son train avant est renforcé pour l'utilisation de terrains sommaires, et l'avion n'est pas doté de radar, ce qui limite ses capacités tous-temps.

Les différences entre les versions française et britannique se situent au niveau de l'avionique (nez différents) et de la motorisation. Les Anglais utilisent 2 réacteurs Adour Mk 104 de 3465 kgp et un système de navigation et d'attaque Marconi NAV-WASS, alors que les "Jaguars A" sont propulsés par une paire d'Adour Mk 102 moins puissants (3195 kgp avec PC) et une plate-forme gyroscopique SFIM 250 et des calculateurs de tir et de navigation.

Le premier avion de série français vole en novembre 1971, et l'Armée de l'Air reçoit entre 1972 et 1981 40 biplaces "E" et 160 monoplaces "A". L'armement interne comprend 2 canons DEFA-553 de 30 mm (un seul sur les biplaces), les 80 derniers "Jaguars" construits étant en outre équipés d'un télémètre laser Thomson-CSF TAV 38 montés sous la pointe avant. Seuls les appareils de ce type furent d'ailleurs envoyés en Afrique. Les "Jaguars" français sont chargés du soutien des forces de surface nationales en Europe (Bosnie, Kosovo) ou sur les théâtres d'outre-mer (Tchad, Rwanda, Irak). A l'apogée de leur déploiement, ils équipaient 9 escadrons de chasse.

La France envisagea pendant un temps d'utiliser le "Jaguar" sur porte-avions. Une version marine (M-05) vola en novembre 1969 et effectua des essais sur le "Clémenceau". Mais le projet fut rapidement abandonné au profit du "Super-Etendard".

La Royal Air Force reçut quant à elle 165 monoplaces GR Mk 1 et 35 biplaces T Mk 2. Légèrement plus performants que leurs frères continentaux, ils ont de plus été perfectionnés au standard GR Mk 1A à partir de 1983 avec l'adoption d'un système de navigation inertiel Ferranti.

Le "Jaguar" fut également proposé à l'exportation ("S") dans une version très proche de la britannique, avec des réacteurs Adour Mk 804 de 3650 kgp ou Mk 811 de 3813 kgp lui conférant une meilleure maniabilité et de meilleures performances que les modèles de base. Il a été acheté par le Nigeria (13 monoplaces "NS" et 5 biplaces "NB"), l'Equateur (10 monoplaces "ES" et 2 biplaces "EB", le Sultanat d'Oman (20 monoplaces "OS" et 5 biplaces "OB") et l'Inde, qui reste le plus gros utilisateur de "Jaguar" en dehors de l'Angleterre et de la France, avec 76 "Shamsher" (Sabre), certains construits sous licence.

Au total, 573 exemplaires du "Jaguar" ont été construits.

 

JAGUAR GR1

Type (Jaguar A) : Chasseur bombardier

Motorisation : 2 turboréacteurs Rolls-Royce/Turboméca, Adour Mk102 de 3315 kgp avec PC

Dimensions : Envergure : 8,69 m ; Longueur : 16,83 m ; Surface alaire : 24 m²

Poids à vide : 7500 kg ; Masse maximale au décollage : 15 T

Performances : Vitesse maxi : 1600 km/h à 10000 m ; Autonomie : 535 km (en combat) et 3525 km (convoyage)

Armement : 2 canons DEFA-553 de 30 mm + 4770 kg d'armes sous le fuselage et la voilure (5 points d'emport) : Magic R550, AS-30 Laser, AS-37, bombes conventionnelles ou à guidage laser GBU 12

 

"Jaguar"

29 PHOTOGRAPHIES

 

JAGUAR E-01

 

JAGUAR E-01 (1969)

 

JAGUAR A-03 (Istres)

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A (1975)

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

JAGUAR E (1er juillet 2005)

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

JAGUAR A

 

 

JAGUAR E

 

JAGUAR M-05 (Clémenceau - 1969)

 

JAGUAR M-05 (Clémenceau - 1969)

 

JAGUAR M-05

 

JAGUAR M-05 (Clémenceau - 1969)

 

JAGUAR GR Mk 1

 

JAGUAR GR Mk 1

 

JAGUAR GR Mk 1

 

JAGUAR GR Mk 1

 

JAGUAR NS (Nigeria)

 

JAGUAR NO (Oman)