JETS FOR EVER
 

Myasichtchev M-4 "BISON"

Mis à jour le 2 décembre 2012

 

 

M-4 BISON

 

Le M-4 (ou Mya-4) fit sa première apparition en public dans le ciel moscovite lors de la parade du 1er Mai 1954. Conçu à l'origine comme bombardier stratégique, le "Bison" devait être la réponse soviétique au B-52 "Stratofortress" américain.

150 exemplaires sont construits, avant que le M-4 soit doté en 1959 de 4 turboréacteurs d'un nouveau type de 13 Tp chacun. Ainsi motorisé, le "Bison" s'avéra capable de pouvoir transporter 10 T de charge à 15000 m d'altitude, ou bien 55 T à 2000 m d'altitude. Pour sa défense, le M-4 était doté de 10 canons NR-23 de 20 mm dans des tourelles manuelles ou télécommandées.

Les nouvelles performances induites par le changement de motorisation facilitent la conversion du "Bison" en appareil de reconnaissance à très long rayon d'action, de guerre électronique, et de ravitaillement en vol.

Les Soviétiques truffent littéralement le "Bison" d'électronique, et le hérissent de 5 à 17 antennes. Le "Bison-C" est muni à l'avant d'un très puissant radar qui lui allonge le nez de 2 mètres. Dans cette configuration, le M-4 est devenu un familier de beaucoup de pilotes de l'OTAN qui l'ont intercepté à toutes les altitudes au-dessus de toutes les mers côtières de l'Atlantique Nord.

Le "Bison" a été déclassé au début des années 80, après avoir terminé sa carrière comme ravitailleur en vol.

 

3M "BISON-B"

Type : Bombardier stratégique, avion de reconnaissance maritime et ravitailleur

Motorisation : 4 réacteurs Mikouline RD-3M-500A de 9504 kgp

Dimensions : Envergure : 53,14 m ; Longueur : 51,70 m ; Surface alaire : 320 m²

Poids à vide : 75,8 T ; Masse maximale au décollage : 192 T

Performances : Vitesse maxi : 998 km/h à 11000 m ; Plafond pratique : 13700 m ; Rayon d'action : 12400 km

Armement : 6 canons de 23 mm dans 3 tourelles défensives en position ventrale, dorsale et de queue + 4500 kg de bombes dans les soutes, ou du carburant à ravitailler

 

M-4 "Bison"

6 PHOTOGRAPHIES

 

M-4 BISON