JETS FOR EVER
 

Mikoyan Gourevich

MiG-17 "FRESCO"

Mis à jour le 1er avril 2013

 

 

MiG-17 FRESCO

 

Ce n'est que peu à peu que les observateurs occidentaux reconnurent que le MiG-17 "Fresco" n'était pas une nouvelle version du MiG-15 "Fagot", mais un nouvel avion. Même à ce moment, on crut que le "Fresco" servait surtout à corriger les faiblesses du du "Fagot" décelées en Corée. En fait, Mikoyan et Gourevich (le MiG-17 est sans doute le dernier appareil dans lequel Gourevich joua un rôle direct) y travaillaient depuis 1949, donc dès avant la Guerre de Corée. Mais les premiers essais du MiG-15 avaient montré que ce type d'avion devenait dangereux à grande vitesse, et qu'il constituait une plate-forme de tir fort instable. Aussi, avant même d'avoir exploité à fond le "Fagot", les ingénieurs se mirent-ils au travail sur un nouveau type, dérivé, qui sera le "Fresco".

Les défauts de jeunesse du MiG-15 furent corrigés sur cet avion lui-même, mais on continua néanmoins à travailler sur le MiG-17, qui devait de toute façon réaliser des performances supérieures. L'aile était entièrement repensée, elle était plus mince que sur le "Fagot" (épaisseur réduite de 11 % à 9 %), avait une forme et une section différentes, et l'arrière du fuselage était allongé. Enfin, la queue était redessinée. Ce profil amélioré permettait une plus grande sûreté aux grandes vitesses : un MiG-17, lancé en piqué, pourrait sans doute atteindre le mur du son. Par ailleurs, le réacteur VK-1 d'origine  fut remplacé par le VK-1F plus puissant, et bien d'autres équipements firent finalement du "Fresco" un avion bien distinct du "Fagot". Le prototype vole pour la première fois le 13 janvier 1950, et le MiG-17 entre en service opérationnel à l'automne 1954. En 1958, le MiG-17 reçut le radar Izoumroud AI "Scan Odd", puis l'avionique destinée au MiG-19 "Farmer". Le dernier modèle du "Fresco" fut le MiG-17FPU, sans canon libre, mais où des points d'attache permettaient d'accrocher 4 missiles AA "Alkali".

Plus de 5000 MiG-17 ont été construits en URSS, Pologne (Lim-5), Tchécoslovaquie (S-104) et Chine (F-4). Ils ont été vendus aux forces aériennes d'au moins 22 pays.

 

MiG-17 FRESCO

 

Type : Chasseur-bombardier monoplace

Motorisation : 1 réacteur KLIMOV VK-1F de 3400 kgp avec postcombustion

Dimensions : Envergure : 11,85 m ; Longueur : 14 m ; Surface alaire : 24 m²

Poids à vide : 4000 kg ; Masse maximale au décollage : 6300 kg

Performances : Vitesse maxi : 1100 km/h à 3000 m ; Plafond pratique : 16600 m ; Rayon d'action : 2020 km avec réservoirs largables

Armement : 1 canon N-37 de 37 mm + 2 ou 3 canons NR-23 de 23 mm en-dessous du nez + 500 kg de bombes sous les ailes

 

MIKOYAN GOUREVICH MiG-17 FRESCO

5 PHOTOGRAPHIES

 

MiG-17 FRESCO (J-5)

 

MiG-17 FRESCO (Tchécoslovaquie)

 

MiG-17 FRESCO (Sud-Vietnam)

 

MiG-17PF FRESCO (Lim-5P - RDA)

 

MiG-17 FRESCO (Syrie - Capturé en 1968)