JETS FOR EVER
 

Dassault "MIRAGE IV"

Mis à jour le 21 Août 2011

 
 

MIRAGE IVA

 

MIRAGE IVA

 
 

Lorsque le gouvernement Français décide, en 1954, de créer une force de frappe nucléaire, il lui faut avant tout choisir l'avion qui transportera les bombes. L'ennemi probable étant l'Union Soviétique, on envisage de longues missions à grande vitesse. Après avoir étudié les performances du "Vautour" (également utilisé pour la force de frappe), Dassault commence à étudier un bombardier dérivé d'un projet de 1956 pour un chasseur de jour. Après un an d'études, Dassault décide de doter son nouvel avion de 2 turboréacteurs Pratt et Whitney J57-B pour répondre aux caractéristique d'un appareil volant à grande vitesse, mais la mise au point et l'efficience des nouveaux Atar 9K de 7000 kgp (avec PC) feront  que le "Mirage IV" sera finalement propulsé par les réacteurs français.

Le premier vol d'un "Mirage IV" a lieu le 17 juin 1959, assuré par le pilote d'essais Jean Glavany, et dès juillet, le nouveau bombardier atteint Mach 1,9. Le premier exemplaire de série vole 7 décembre 1963, et les livraisons commencent en 1964 pour s'achever en mars 1968 avec le 62° appareil. Les "IVA" sont divisés en 3 escadres (91ème à Mont-de-Marsan, 93ème à Istres et 94ème à Avord), subdivisés en 3 groupes de 4 avions, 2 d'entre eux étant toujours placés loin du QG de l'escadrille, et des essais de largage de bombe A sont effectués le 31 août 1966.

Le "Mirage IVA" a la capacité d'être ravitaillé en vol, ce qui autorise 2 profils de mission stratégique : soit un KC-135F sert de ravitailleur, soit la mission est effectuée par deux bombardiers, l'un transportant la bombe A de 60 kilotonnes à demi-encastrée sous le fuselage, l'autre des réservoirs supplémentaires munis d'un système de ravitaillement. Grâce à cet atout, le rayon d'action du "IVA" passe de 1600 à 3500 km à 20000 m d'altitude. Il peut également être équipé de moteurs fusée JATO pour faciliter le décollage sur des terrains sommairement aménagés.

Quand l'Armée de l'Air décida d'acheter des "Mirage 2000N" à capacité nucléaire, le gros biréacteur fut recyclé dans la reconnaissance photographique. C'est dans ce rôle qu'il participa à l'intervention de l'ONU au Kosovo, ainsi qu'encore récemment aux opérations alliées en Afghanistan.

 

MIRAGE IV

 

Type : Bombardier stratégique supersonique biplace

Motorisation : 2 réacteurs SNECMA Atar  09K de 7000 kgp avec postcombustion

Dimensions : Envergure : 11,85 m ; Longueur : 23,50 m ; Surface alaire : 78 m²

Poids à vide : 14,5 T ; Masse maximale au décollage : 31,6 Tonnes

Performances : Vitesse maxi : 2124 km/h (Mach 2,2) à 11000 m ; Plafond pratique : 20000 m ; Rayon d'action : 1600 km (sans ravitaillement en vol)

Armement : 1 bombe A mégatonnique semi-encastrée sous le fuselage

 

 PHOTOGRAPHIES 1

 PHOTOGRAPHIES 2

 Accueil 

 Le Jet en France

 Bombardiers à réaction

 Votez pour ce site

 Contactez-moi