JETS FOR EVER
 

Dassault MD-450 "OURAGAN"

Mis à jour le 19 Août 2011

 
 

MD-450 OURAGAN

 

MD-450 OURAGAN

 
 

Dassault se lance en 1947 dans la conception d'un avion à réaction répondant à la demande de l'Armée de l'Air pour un intercepteur puissamment armé et à forte vitesse ascensionnelle.  2 prototypes sont commandés en 1948, et le MD-450 vole pour la première fois le 28 février 1949 avec le pilote d'essais Constantin Rozanoff, propulsé par un réacteur Nene 102 construit sous licence par Hispano-Suiza.

Premier chasseur à réaction de conception entièrement française, il est commandé en 1949 par l'Armée de l'Air à 365 exemplaires. On lui adjoint des réservoirs en bouts d'ailes, et on le dote de 4 canons Hispano-Suiza de 20 mm. Malgré sa voilure à ailes presque droites inspirée de celle du P-80 "Shooting Star", l'"Ouragan" atteint Mach 0,79 en altitude et 980 km/h au niveau du sol. Par contre, lors d'exercices de défense aérienne, il se montre plus lent que les F-86 ou les F-84.

 Les premiers "Ouragan" sont versés à la 12ème EC en avril 1952, puis remplacent les "Vampire" au sein des 2ème et 4ème EC (3 escadrons de 25 appareils et 30 pilotes chacun) entre juin 1953 et juillet 1954. Ils y seront remplacés pour les 2ème et 12ème EC par des "Mystère IV" et pour la 4ème EC par des F-84F.

Entre 1956 et 1964, l'"Ouragan" équipe l'Ecole de Chasse de Meknès au Maroc, puis celle de Tours à partir de 1961, où il sera remplacé par des "Mystère IV" et des T-33. Il est alors utilisé par l'Ecole de l'Air, le Centre de perfectionnement de tir et bombardement (jusqu'en 1963) et par les Centres d'Essais en Vol. L'Escadron de Remorquage 3/709 du CTB de Cazaux employa des "Ouragan" pour le remorquage de cible à partir de septembre 1955 et pendant 13 ans, les onze derniers étant retirés du service actif en octobre 1968.

Au niveau opérationnel, les "Ouragan" français ne semblent pas avoir participé à la Guerre d'Algérie. Par contre, Israël, qui avait acquis 30 avions neufs en décembre 1955 + 41 sur les stocks français entre 1961 et 1964, s'en servit intensément, notamment pendant la guerre des Six-Jours. Ils ne seront retirés du service actif qu'en 1973, et une quinzaine seront livrés au Salvador, où le dernier vol d'un "Ouragan" aura lieu en 1989.

Autre utilisateur étranger du MD-450, l'Inde en commanda 104 exemplaires qui seront livrés de 1953 à 1957 et serviront sous le nom de "Toofani", dont 91 modifiés afin de pouvoir être doté d'une motorisation et d'un armement d'origine britannique.

A noter que, avant d'être remplacés par des "Mystère IV", puis par des Fouga "Magister", les "Ouragan" équipèrent la Patrouille de France" entre 1954 et 1956.

 

MD-450 OURAGAN

 

Type : Intercepteur monoplace

Motorisation : 1 réacteur Hispano Nene 104 de 2270 kgp

Dimensions : Envergure : 13,16 m ; Longueur : 10,74 m ; Surface alaire : 23,80 m²

Poids à vide : 4142 kg ; Masse maximale au décollage : 7900 kg

Performances : Vitesse maxi : 830 km/h à 12000 m ; Plafond pratique : 13000 m ; Rayon d'action : 450 km

Armement : 4 canons Hispano de 20 mm sous le fuselage + points d'emport sous les ailes pour 2 bombes de 454 kg, ou 16 roquettes de 16 mm, ou 8 roquettes et 2 bidons de 458 l de napalm

 

 PHOTOGRAPHIES 1

 PHOTOGRAPHIES 2

 Accueil 

 Le Jet en France

 Plus vite, plus haut

 Votez pour ce site

 Contactez-moi