JETS FOR EVER
 

Republic RF-84F "THUNDERFLASH"

(Armée de l'Air)

Mis à jour le 26 novembre 2012

 
 
 

RF-84 THUNDERFLASH

 

Les premiers des 88 RF-84F "Thunderflash" fournis à l'Armée de l'Air par les Etats-Unis au titre du MDAP sont livrés à la 33° Escadre de Reconnaissance tactique basée à Cognac à partir de novembre 1955 où ils remplacent les vieux F-84G "Thunderjet".

Le rééquipement de son troisième escadron à peine achevé en juin 1956, l'ERT 33 va connaître le baptême du feu lors de l'opération franco-britannique "Mousquetaire" sur le canal de Suez en novembre 1956. Détachés sur la base chypriote de la RAF d'Akrotiri, quinze RF-84F réunis au sein d'une escadrille de marche ERT 4/33 vont dès la fin octobre et début novembre assurer l'essentiel des sorties de reconnaissance au-dessus du delta du Nil, du Sinaï et de la Haute Egypte au profit des éléments d'assaut alliés. Après 2 mois d'opérations sans aucune perte, l'ERT 4/33 quitte Chypre et est dissous.

A partir d'avril 1957, l'ECT 33 commence son déplacement vers la base de Lahr-Hugsweir (RFA) et assure dès la fin de l'année la totalité des missions de reconnaissance au profit de l'Etat-Major de la 4° ATAF, aux côtés des "Thunderflash" du 66° Tactical Reconnaissance Wing de L'USAFE basé à Phalsbourg AFB et de ceux de l'Aufklärungsgeschwader 51 de la nouvelle Luftwaffe basés à Ingoldstadt.

Les ERT 3/33 et 2/33 quittent la BA 139 de Lahr respectivement en septembre 1959 et mars 1960, et prennent leurs quartiers sur la nouvelle BA 124 de Strasbourg-Entzheim. Ils seront rééquipés avec des "Mirage IIIR" à partir d'août 1963. L'ERT 1/33 fait mouvement vers la BA 116 de Luxeuil en juin 1961, abandonnant la base de Lahr aux F-100D "Super-Sabre" de la 3° Escadre de Chasse. A la demande du SHAPE, l'ERT 1/33 conserve ses "Thunderflash" jusqu'en janvier 1967 pour pallier la pénurie d'appareils pouvant assurer des missions de reconnaissance en secteur Centre-Europe, et en attendant l'arrivée des CF-104 "Starfighter" reco du N°1 Wing de la RCAF basé à Marville.

Dès le rééquipement en "Mirage IIIR" achevé, la plus grande partie des RF-84F furent rendus à l'USAF et redistribués à d'autres membres de l'OTAN, en particulier au Danemark, à la Turquie et à la Norvège.

 

RF-84F THUNDERFLASH

Type : Monoplace de reconnaissance

Motorisation : 1 réacteur J65-W-3 de 3275 kgp

Dimensions : Envergure : 10,24 m ; Longueur : 14,52 m

Poids à vide : 6357 kg ; Masse maximale au décollage : 12150 kg

Performances : Vitesse maxi : 1092 km/h ; Plafond pratique : 15000 m ; Autonomie : 3h45

Armement : 6 mitrailleuses Browning M3 de 12,7 mm

Equipement photo : 6 caméras Fairchild, puis OMERA

 

RF-84F "Thunderflash"

14 PHOTOGRAPHIES

 

RF-84F THUNDERFLASH (33° ER - Suez 1956)

 

RF-84F THUNDERFLASH (ERT 1-33 Belfort - 1956 - Coll NISI)

 

RF-84F (ERT 2-33 Savoie Septembre 1960 Strasbourg)

 

RF-84F THUNDERFLASH (33° ER - Chypre 1956)

 

RF-84F THUNDERFLASH (ER 1-33 Chypre 1956)

 

RF-84F THUNDERFLASH (33° ER - Chypre 1956)

 

RF-84F THUNDERFLASH (ERT 1-33 Belfort - 1956 - Coll Mutin)

 

RF-84F THUNDERFLASH (Luxeuil - 1963 - Ph G Gandon)

 

RF-84F THUNDERFLASH (Luxeuil - 1964 - Ph G Gandon)

 

RF-84F THUNDERFLASH (Luxeuil - 1964 - Ph G Gandon)

 

RF-84F THUNDERFLASH (Luxeuil - 1964 - Ph G Gandon)

 

RF-84F THUNDERFLASH (33° ER)

 

RF-84F THUNDERFLASH (ERT 1-33 Belfort - 1967 - Coll Gaubert)

 

RF-84F THUNDERFLASH (ERT 2-33 Savoie - 1956)

 

Share

 

Le Webmaster, Stéphane SANTIAGO

Contact

Merci de prendre le temps de voter

pour ce site au Weborama

VOTEZ !