JETS FOR EVER
 

Dassault "SUPER MYSTERE B-2"

Mis à jour le 15 Août 2011

 
 

SUPER MYSTERE B2

 
 

Le "Mystère IVB" est une évolution du "IVA", avec un nouveau fuselage et un réacteur axial Atar 101G plus puissant doté d'une postcombustion variable. Commandé à 150 exemplaires, il vole le 16 décembre 1953 et passe le mur du son le 24 février 1954. Mais le marché est résilié en juin 1955, au profit d’une variante avec une aile en flèche de 45°, le Mystère XXB. Equipé d’abord d’un RR Avon RA.7R, l’avion est nommé "SMB-1", vole le 3 mars 1955 et dépasse Mach 1 dès le lendemain. Mais le Gouvernement Français préférant le réacteur Snecma Atar 101G, les 182 autres exemplaires en seront équipés dès le début de la production en série en mars 1956. Premier Jet construit en série disposant à la fois d'une cellule et d'un moteur de conception entièrement française, le "Super Mystère B-2" passe Mach 1 à son premier vol le 15 mai 1956 aux mains du pilote Gérard Muselli. Il devient ainsi le premier avion supersonique en palier de l’Europe de l’Ouest.

Le premier "SMB-2" est livré au CEAM le 26 février 1957, pour préparer la conversion des pilotes sur le nouveau pur-sang de l'Armée de l'Air. Capable d’emporter aussi bien des missiles air-air américains AIM-9 Sidewinder que des SNCAN Nord 5103 à guidage sur faisceau radar, ou des Matra R.511 à autoguidage radar semi-actif, il entre en service en février 1958 à la 10ème Escadre, et il est aussi opéré par les 5ème et 12ème Escadre. Ils participent à la fin du conflit algérien, puis sont affectés à la DAT (Défense Aérienne du Territoire) où ils resteront jusqu'à la fin de leur carrière (juillet 1974 pour l'escadron 1/10, avril 1976 pour l'escadron 2/12 et le 16 novembre 1977 pour le dernier vol d'un "SMB-2" de l'escadron 1/12). A cette date, 47 avions sur les 144 commandés par l'Armée de l'Air étaient en état de vol après plus de 19 années de service. Ils ont été remplacés par des "Mirage F1".

Les 36 "SMB-2" commandés par Israël ont eu une carrière longue et mouvementée. Ils ont été livrés à Israël jusqu’en juillet 1960 et le Squadron 105 est opérationnel en août 1958. Une première victoire aérienne intervient dès le 28 avril 1961, lorsqu'un pilote israélien abat un MiG-17, puis les "Super-Mystère" frappés de l'Etoile de David participeront avec bonheur aux guerres des Six-Jours (1967) et du Yom-Kippour (1973) même si, à cause de leur voilure, leur capacité supersonique était inférieure à celle du MiG 21. Dans les années 70, 24 "SMB-2" furent remotorisés en Israël avec le réacteur J-52-P-8 du A-4 "Skyhawk". Si la vitesse maxi avait diminué, l'autonomie était fortement améliorée. 11 ou 12 de ces appareils furent cédés au Honduras en 1976 après modernisation pour prolonger leur vie opérationnelle.

 

SUPER MYSTERE B2

 

Type : Chasseur-bombardier monoplace

Motorisation : 1 réacteur SNECMA Atar 101G de 4500 kgp avec postcombustion

Dimensions : Envergure : 10,50 m ; Longueur : 14 m

Poids à vide : 6985 kg ; Masse maximale au décollage : 10000 kg

Performances : Vitesse maxi : 1200 km/h (Mach 1,13) en altitude ; Plafond pratique : 17000 m ; Rayon d'action : 870 km sans réservoirs supplémentaires

Armement : 2 canons DEFA de 30 mm + 35 roquettes SNEB de 68 mm + 2 points d'attaches pouvant accueillir 2 réservoirs supplémentaires ou une charge militaire de 907 kg

 

 PHOTOGRAPHIES

 Accueil 

 L'Âge du Supersonique

 Le Jet en France

 Votez pour ce site

 Contactez-moi