JETS FOR EVER
 

Sud-Ouest SO-6000 "TRITON"

Mis à jour le 19 Août 2011

 
 

TRITON

 
 

Conçu dans la clandestinité par Lucien Servanty à partir de 1943, le SO-6000 « Triton » est le premier avion à réaction français. Equipé d'un moteur JUMO 004B de 910 kgp, le SO-6000J vola pour la première fois le 11 novembre 1946, piloté par Daniel Rastel et Armand Raimbaud. Les 2 pilotes étaient assis côte-à-côte et séparés par le tuyau d’entrée d’air du réacteur qui traversait le cockpit.
Huit autres vols seulement furent réalisés par ce prototype sous-motorisé qui laissa la place dès 1948 au SO-6000N doté du turboréacteur Rolls Royce « Nene » 100 de 2270 kgp, dont le débit impliqua le montage d'entrées d'air latérales.

A partir de 1948, cet appareil permit aux pilotes français, bien qu'on ait renoncé rapidement au projet d'adopter le « Triton » comme avion d'entraînement, de se familiariser avec des vitesses supérieures à celles des avions disposant des classiques  moteurs à pistons, tandis que les techniciens de la SNCASO glanaient des informations utiles pour les programmes suivants.

Au total six exemplaires furent construits, deux SO-6000J et quatre SO-6000N.

 

TRITON

 

Type : Avion expérimental

Motorisation : 1 réacteur JUMO 004B de 890 kgp (6000J), 2250 (6000N et 6005)

Dimensions : Envergure : 9,16 m ; Longueur : 10,48 m

Poids à vide : 3800 kg ; Masse maximale au décollage : 4485 kg

Performances : Vitesse maxi : 950 km/h ; Plafond pratique : 12000 m ; Rayon d'action : 1530 km

 

 PHOTOGRAPHIES

 Accueil 

 Le Jet en France

 Plus vite, plus haut

 Votez pour ce site

 Contactez-moi