JETS FOR EVER
 

Vickers "VALIANT"

Mis à jour le 21 Août 2011

 
 

VALIANT

 
 

Bien que le Vickers "Valiant" ne réponde pas aux exigences du programme des "V Bombers" (spécification B.53/46), sa mise au point est très rapide et sa formule présente moins de risques que les "Vulcan" et "Victor", beaucoup plus modernes. Il est commandé pour répondre à la nouvelle spécification B.9/48, moins ambitieuse, pour un bombardier intérimaire stratégique.

Vickers parvient rapidement à mettre au point cet élégant avion, dont le prototype vole le 18 mai 1951, et entre en service au 138° Squadron de Gaydon en janvier 1955. Les 4 moteurs sont noyés dans l'emplanture des ailes et le train principal à jambes en acier munies d'une grande roue se replie latéralement vers l'extérieur pour s'escamoter dans les ailes.

Peint en blanc pour se protéger des radiations nucléaires, sa mission initiale est d'aller délivrer des charges atomiques sur des objectifs situés en URSS. Mais des versions de reconnaissance et destinées aux ravitaillements en vol sont intercalées dans la série.

Un total de 111 "Valiant" sont construits, les premiers prenant part, en 1956, à l'opération franco-britannique de Suez en bombardant les aérodromes égyptiens. Ils larguent également toutes les bombes A essayées par le Royaume-Uni (dont la première le 11 octobre 1956 à Moralinga, en Australie du Sud).

En 1963, les 4 escadrilles de "Valiant sont désignées pour les vols à basse altitude : il en résulte une série de problèmes de fatigue structurelle qui mènent prématurément, en 1964, tous les "Valiant" à la ferraille.

 

VICKERS VALIANT

 

Type : Bombardier stratégique ; Equipage de 5 hommes

Motorisation : 4 réacteurs Rolls-Royce Avon 28 de 4536 kgp

Dimensions : Envergure : 34,85 m ; Longueur : 33 m ; Surface alaire : 220 m²

Poids à vide : 34,5 T ; Masse maximale au décollage : 63,5 T

Performances : Vitesse maxi : 912 km/h  à 9144 m ; Plafond pratique : 16459 m ; Rayon d'action : 7242 km

Armement : 9,5 T de bombes et missiles

 

 PHOTOGRAPHIES

 Accueil 

 Bombardiers à réaction

 Votez pour ce site

 Contactez-moi