JETS FOR EVER
 

North American "B-70 "VALKYRIE"

Mis à jour le 22 Août 2011

 
 

XB-70 VALKYRIE

 
 

Le North American XB-70 "Valkyrie" a été conçu en tant que bombardier nucléaire à grande vitesse. Le Strategic Air Command voulait un nouvel appareil capable de voler à Mach 3, tout en emportant une charge de bombes de 18,2 T à 21000 m d'altitude. North American gagne la compétition organisée avec Boeing en 1957, et le programme avance doucement.  Mais les progrès effectués dans le domaine de la balistique incitent les responsables américains à réfléchir sur le devenir du nouveau bombardier. Lorsqu'il devient évident que les nouveaux missiles intercontinentaux gagnent en fiabilité, la nécessité d'un appareil tel que le "Valkyrie" se fait moindre. De plus, la confiance placée dans l'invulnérabilité des avions volant à haute altitude est battue en brèche lorsque l'U-2 de Gary Powers est abattu en URSS en 1960.

Ainsi, en décembre 1959, le projet "Valkyrie" devient simplement expérimental, et le Président Kennedy décide en 1961 de n'en fabriquer que 3 exemplaires. Mais seulement 2 seront construits (AV/1 et AV/2). Le premier prototype commence ses essais de roulage le 11 mai 1964 et effectue son premier vol le 21 septembre de la même année à la base d’Edwards. D'un poids de 249 tonnes, il lui faut 6 réacteurs GE YG93 de 13600 kgp chacun pour décoller et le propulser. Ses bouts d’aile en dièdre l'aident pour assurer la portance et l'empennage canard pour le contrôle d’assiette. Mach 1 est atteint le 12 octobre, Mach 2,58 le 7 mai 1965 au cours du 12° vol et Mach 3 le 14 octobre pendant un court laps de temps.

Le deuxième prototype (AV/2) arrive à tenir la vitesse de Mach 3 le 19 mai 1966 pendant 32 minutes. Mais il se crashe le 8 juin pendant le tournage d’un film publicitaire pour General Electric, quand un F-104 "Starfighter" d'escorte, pris dans les turbulences du grand avion, percute les stabilisateurs verticaux du "Valkyrie" puis son aile gauche avant d'exploser. Le pilote d'essais Joe Walker aux commandes du F-104 est tué sur le coup, cependant que le "Valkyrie" part en vrille. Le pilote du prototype Al White parvient à s'éjecter, mais le copilote Scott Cross s'écrase avec son oiseau abattu.

L'USAF continue malgré tout ses essais pendant quelques mois sur le prototype survivant, avant de le céder à la NASA qui effectuera 33 nouveaux vols jusqu'au 4 février 1969, date à laquelle l'AV/1 est convoyé jusqu'au musée de l'Air Force à Wright Fields où il est toujours exposé.

Les Soviétiques ont conçu une réplique au "Valkyrie", le Sukhoï Su-T-4 "Sotka", mais il n'eut pas plus de succès que son concurrent américain.

 

XB-70 VALKYRIE

 

Type : Bombardier stratégique tri-sonique

Motorisation : 6 turboréacteurs General Electric YG93 de 13600 kgp

Dimensions : Envergure : 32 m ; Longueur : 56,70 m ; Surface alaire : 586,20 m²

Poids à vide : 136,05 T ; Masse maximale au décollage : 246,37 T

Performances : Vitesse maxi : 3310 km/h ; Plafond pratique : 23580 m ; Rayon d'action : 6925 km

 

 PHOTOGRAPHIES

 Accueil 

 Bombardiers à réaction

 Votez pour ce site

 Contactez-moi