JETS FOR EVER
 

Yakovlev Yak-25 "FLASHLIGHT

Mis à jour le 19 Août 2011

 
 

YAK-25 FLASHLIGHT

 

YAK-25RV MANDRAKE

 
 

Peut-être inspiré par le Boeing B-47 "Stratojet", le Yak-25 ressemble beaucoup au "Vautour" français, et il est le premier Jet de combat soviétique muni d'un radar commandé par un radariste. Ce radar semblait s'inspirer de l'imposant SCR-720 américain, et remplissait tout le nez de l'appareil. Le train d'atterrissage du "Flashlight" se compose de 2 roues sous le fuselage, de 2 roues de nez et de roulettes en bouts d'ailes, et l'aile en flèche possède un dièdre négatif.

Le Yak-25 a volé pour la première fois à la fin de 1952, et les premiers "Flashlights" opérationnels sont entrés en escadrille au début de 1955. Le Yak-25, construit dans de nombreuses versions, restera en service jusqu'en 1973.

Le Yak-25RV "Mandrake" a été conçu dans le même esprit que l'U-2 américain, à vavoir pour la reconnaissance à haute altitude. Avec ses 22 mètres d'envergure, le "Mandrake" pouvait voler à 755 km/h à 19000 mètres d'altitude, et avait une autonomie de 4000 km. Il a volé pour la première fois en 1957, et est resté opérationnel jusqu'en 1973, après 15 années passées à patrouiller le long des frontières d'Europe de l'Est et au Moyen-Orient.

 

Yak-25 FLASHLIGHT

 

Type : Chasseur biplace tout-temps (Yak-25M)

Motorisation : 2 réacteurs Tourmanski RD-5A de 2800 kgp

Dimensions : Envergure : 10,96 m ; Longueur : 15,67 m ; Surface alaire : 28,94 m²

Performances : Vitesse maxi : 1090 km/h ; Plafond pratique : 14000 m ; Autonomie : 2000 km (3300 m pour le "Mandrake)

Armement : 2 canons Noudelman N-37L de 37 mm dans un container détachable situé sous le fuselage + 50 roquettes AA de 55 mm + pylônes pour 4 missiles AA "Alkali" ou 4 paniers de 19 roquettes de 55 mm

 

 PHOTOGRAPHIES

 Accueil 

 Les Ailes Rouges

 Votez pour ce site

 Contactez-moi